Tout savoir sur le métier d’artisan serrurier dépanneur Argenteuil

Avant de devenir artisans professionnels, les serruriers dépanneurs ont suivi différentes formations. Ils ont, également, occupé différents postes qui méritent d’être connus. En effet, ci-après les détails concernant leur cursus.

Etudes indispensables pour devenir artisan serrurier dépanneur à Argenteuil

Aucun professionnel (voir sur le site http://www.depannageserruriers.com/serrurier-95/argenteuil-95100.html)ne peut prétendre être artisan serrurier dépanneur sans avoir reçu des formations. D’ailleurs, d’après le décret n° 2015-810 valable depuis le 2 juillet 2015, un serrurier professionnel de la zone urbaine doit disposer d’un certificat délivré par un centre agréé et inscrit au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles françaises ou RNCP. En effet, les qualifications indispensables sont :

Le CAP serrurier réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques

Pour devenir artisan serrurier dépanneur, il faut, au moins, être titulaire d’un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) en réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques. En général, la formation qui permet de l’obtenir forme des ouvriers polyvalents capables de façonner le métal, mais qui peuvent également poser, créer et installer des serrures. Elle dure deux ans après l’obtention du brevet et un an après l’obtention d’un autre CAP.

Le Brevet Professionnel en serrurerie métallerie ou le Baccalauréat professionnel

Le Brevet Professionnel est le diplôme obtenu deux après le CAP et équivaut au baccalauréat professionnel (Niveau IV). Il facilite l’accès à un poste de serrurier au sein d’une entreprise artisanale, d’une industrie spécialisée dans le domaine de la construction de bâtiments ou de la construction métallique. Avec quelques années d’expérience, il permet d’obtenir une promotion en tant que chef d’équipe ou même de chef d’entreprise.

Le BTS en constructions métalliques

Après le Bac S, le Bac STI2D, et le Bac Pro en réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques, une personne qui aspire au métier de serrurier peut faire des études de deux ans pour obtenir le BTS (Brevet de technicien supérieur) en construction métallique. Ensuite, il suit un stage de 8 semaines au sein d’une entreprise pour se perfectionner.

S’ajoutant à ces différents certificats et diplômes, le CACES ou Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité est parfois indispensable, étant donné que les serruriers peuvent être amenés à se déplacer sur le chantier en se servant différents engins.

Évolution du métier

Avant d’ouvrir sa propre entreprise, un artisan serrurier dépanneur occupe de nombreux postes. Cela lui permet de gagner en compétences et en connaissances. Effectivement, à la fin de ses études, il peut assurer la mission d’un simple agent, puis de chef de chantier et enfin de chef d’entreprise. Certes, certains professionnels peuvent brûler certaines étapes, mais c’est l’évolution la plus courante du métier de serrurier.

Agent ou ouvrier

Au début de sa carrière, un serrurier peut occuper le poste d’agent de terrain. C’est lui qui descend sur terrain pour la réalisation des travaux, que ce soit la réparation ou la pose des serrures ou le blindage des ouvertures des bâtiments. Étant en contact permanent avec tous les clients, il représente également l’entreprise. C’est lui qui promeut son image et son activité auprès de ces derniers. Dans le cas où il accomplit correctement ses tâches, il peut obtenir une promotion et devenir chef de chantier.

Chef de chantier ou chef d’équipe

C’est le superviseur des équipes d’ouvriers ou d’agents. Il les encadre en planifiant leur intervention et en les renseignant sur le type de travaux à réaliser. En effet, il se rend sur le chantier pour les missions de reconnaissance et participe aux différentes réunions techniques organisées par la direction. Connaissant les détails de toutes les interventions, il sélectionne tous les matériels à mobiliser pour chacune d’elles. Dans certains cas, il collabore avec l’équipe commerciale en charge de la promotion des prestations de l’entreprise. Cependant, il peut également assurer les mêmes tâches que l’agent en ce qui concerne l’installation et le remplacement de serrure.

Chef d’entreprise

StartupStockPhotos / Pixabay

Après quelques années d’expérience, le serrurier dépanneur peut ouvrir sa propre entreprise. Maitrisant les différentes facettes du métier et ayant travaillé sur terrain, il peut diriger toute une équipe de salariés incluant les ouvriers et les chefs d’équipes. Un nouveau diplômé a également la possibilité d’occuper ce poste, étant donné qu’il dispose de toutes les connaissances nécessaires à la direction d’une entreprise de serrurerie. Il doit également suivre le Stage de Préparation à l’Installation ou SPI organisé par la Chambre des Métiers.

Principales missions des artisans serruriers dépanneurs

Dans le cadre de son travail, l’artisan serrurier dépanneur peut assurer de nombreuses missions qu’il soit ouvrier, chef de chantier ou entrepreneur indépendant. Il s’occupe principalement de la pose, de la réparation et de la vente des serrures ainsi que du conseil des clients.

Poser et dépanner

En général, les clients font appel aux serruriers lorsqu’ils ont besoin d’installer ou de dépanner une serrure. Effectivement, ces professionnels interviennent dans la finition de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment. Ils s’occupent de leur sécurisation. Cela nécessite la mobilisation de plusieurs compétences techniques que les novices ne peuvent pas maitriser. À titre d’exemple, la prise des mesures pour l’installation du boîtier et du cylindre doit être précise afin que la serrure se fixe correctement à son support.

Vendre

Les serruriers dépanneurs ne sont pas seulement de simples techniciens, ce sont, également, des commerciaux. Leur métier fait partie d’un vaste marché où la concurrence est importante. Actuellement, il existe jusqu’à plus de 18 000 entreprises qui travaillent dans le domaine de la serrurerie. Chacune d’elles dispose, en moyenne, de 3 salariés. En effet, ils doivent faire connaître leurs prestations en se démarquant les uns des autres. Produisant des serrures, ils doivent également les écouler et les faire vendre afin de générer des gains. Effectivement, pendant toutes leurs formations, ils ont des modules qui portent sur l’analyse des besoins de la clientèle, la gestion des ventes ainsi que la gestion d’entreprise en général.

Conseiller

Grâce à leurs études qui incluent obligatoirement la formation sur les spécificités des produits et des marques, les artisans serruriers peuvent également donner des conseils à tous ceux qui font appel à eux. Cela peut, aussi bien, concerner le choix des produits en magasin ou l’entretien. L’expertise-conseil fait partie des modules qui constituent leur cursus de formation.

 Vers le haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *